Bilan lecture de juillet 2017

C'est l'été, les vacances, le soleil, la plage...  Pour d'autres ! Perso, je suis à Paris et je bosse tous les jours. Ça me donne un peu envie de pleurer quand je pense que je suis la seule nana de la promo à ne pas avoir de vacances cet été mais bon... c'était pour la bonne cause : changer d'entreprise ! Et heureusement que ça s'est fait !! Bref, voici donc ce que j'ai lu ce mois ci.

NOLA #6 : le quartier de Marigny

Le premier jour était plutôt intense puisque j'ai beaucoup marché pour découvrir le centre ville. Le lendemain, je me suis surtout concentrée sur la découverte mon nouveau chez moi. Pour les mois à venir, j'allais vivre dans le quartier de Marigny.

Les Royaumes du Nord

Ce n'était pas une vie ordinaire pour une jeune fille de onze ans: Lyra vivait, en compagnie de son dæmon Pantalaimon, parmi les Érudits du Jordan Collège, passant ses journées à courir dans les rues d'Oxford à la recherche éperdue d'aventures. Mais sa vie bascule le jour où elle entend parler d'une extraordinaire particule. D'une taille microscopique, la Poussière - que l'on trouve uniquement dans les vastes étendues glacées des Royaumes du Nord - est censée posséder le pouvoir de briser les frontières entre les mondes, un pouvoir qui suscite effroi et convoitises... Jetée au cœur d'un terrible conflit, Lyra sera forcée d'accorder sa confiance aux gitans et à de terribles ours en armure. Et, lors de son périlleux voyage vers le Nord, elle devra découvrir pourquoi son propre destin semble étroitement lié à cette bataille sans merci où s'opposent des forces que nul ne l'avait préparée à affronter.

Le Grand mystère des règles

Pour en finir avec un tabou vieux comme le monde. Un livre sur les règles ? Mais pourquoi ? Parce que les règles sont toujours enveloppées d'un voile de répulsion et de rejet. Parce qu'on ignore encore beaucoup trop de choses au sujets des menstruations, ne serait-ce que d'un point de vue purement biologique. Parce qu'on ne connaît pas assez les problèmes de santé qui y sont liés et que de nombreuses personnes souffrent parfois en silence, sans savoir que ce n'est pas normal et qu'il existe des solutions. Il est grand temps que ce tabou rejoigne le clan des reliques et qu'on arrête de culpabiliser, de complexer et de se cacher à tout prix- qu'on possède un utérus ou non. C'est tout l'objet de ce livre.

The Art of being normal – Normal(e)

La voilà, l’occasion pour moi de tout déballer. Cinq petits mots : Je. Veux. Être. Une. Fille. Une phrase qui refuse de sortir. Qui me réduit au silence. Maman s’attend certainement à ce que je lui dise que je suis gay. Il y a sans doute des mois qu’elle se prépare à cette conversation. Sauf qu’elle et papa ont tout interprété de travers. Je ne suis pas gay. Je suis juste une fille coincée dans un corps de mec.

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :