Mon gamin

Un presque enfant et un adulte pas comme les autres. Deux destins où dansent l'amitié et l'humanité. Cet été 1977, un été de vinyles, de chaleur et de baignades, Thierry a 14 ans et découvre la musique, les premiers émois, les montagnes russes de l'adolescence où tout est à la fois morne et intense. Il passe ses journées avec son meilleur ami, Francis, un handicapé mental qui vit à l'hôpital psychiatrique voisin depuis toujours. Le gentil Francis adorait la mère de Thierry, et va chaque semaine poser un petit caillou sur sa tombe. Il a vu naître Thierry, qu'il appelle « mon gamin », et lui voue une amitié joyeuse et entière. Mais le destin s'appuie souvent sur pas grand-chose. Un infirmier tatoué fan d'Elvis, une belle-mère trop jeune et trop jolie, une guitare à deux manches, un chat bien curieux... Et tout bascule.

Soeurs Sorcières

Filles, sœurs et sorcières. Trois raisons de mourir. Cate, Maura et Tess vivent dans une Nouvelle-Angleterre imaginaire du début du XXe siècle. À 17 ans, les femmes doivent normalement choisir entre se marier et rejoindre les ordres. Mais en plus d’être femmes, elles sont sorcières. Si quelqu’un le découvre, les Frères les enverront à l’asile ou les feront disparaître, comme toutes les autres. Depuis la mort de leur mère, Cate vit dans la peur, avec la mission de protéger ses sœurs. Mais ses 17 ans approchent et tout s’accélère : son ami d’enfance la demande en mariage, alors qu'un autre jeune homme fait chavirer son cœur. Et bientôt, Cate doit se rendre à l’évidence : malgré tous ses efforts, le danger se referme sur elle et ses sœurs comme un étau…

Boule à zéro

Bonjour, je m’appelle Zita. Mais ici, à l’hôpital La Gaufre, tout le monde m’appelle "Boule à Zéro". Je souffre d’une espèce de leucémie qui semble trouver mon organisme particulièrement à son goût. À cause de tous les traitements que j’ai subis, je n’ai plus que quelques touffes de poils sur le caillou. Alors, je préfère encore me raser la boule à zéro. D’où mon surnom.

Les Royaumes du Nord

Ce n'était pas une vie ordinaire pour une jeune fille de onze ans: Lyra vivait, en compagnie de son dæmon Pantalaimon, parmi les Érudits du Jordan Collège, passant ses journées à courir dans les rues d'Oxford à la recherche éperdue d'aventures. Mais sa vie bascule le jour où elle entend parler d'une extraordinaire particule. D'une taille microscopique, la Poussière - que l'on trouve uniquement dans les vastes étendues glacées des Royaumes du Nord - est censée posséder le pouvoir de briser les frontières entre les mondes, un pouvoir qui suscite effroi et convoitises... Jetée au cœur d'un terrible conflit, Lyra sera forcée d'accorder sa confiance aux gitans et à de terribles ours en armure. Et, lors de son périlleux voyage vers le Nord, elle devra découvrir pourquoi son propre destin semble étroitement lié à cette bataille sans merci où s'opposent des forces que nul ne l'avait préparée à affronter.

The Art of being normal – Normal(e)

La voilà, l’occasion pour moi de tout déballer. Cinq petits mots : Je. Veux. Être. Une. Fille. Une phrase qui refuse de sortir. Qui me réduit au silence. Maman s’attend certainement à ce que je lui dise que je suis gay. Il y a sans doute des mois qu’elle se prépare à cette conversation. Sauf qu’elle et papa ont tout interprété de travers. Je ne suis pas gay. Je suis juste une fille coincée dans un corps de mec.

Les Jumelles d’Arrowood

Retourner dans sa maison d'enfance peut s'avérer très risqué...  Arrowood est le nom de la plus imposante demeure historique qui borde le Mississippi, dans le sud de l'Iowa. Un mystère la hante : dix-sept ans auparavant, les petites soeurs jumelles d'Arden ont disparu. Les parents d'Arden divorcent et la famille quitte l'immense bâtisse qu'occupaient jusque-là des générations ininterrompues d'ancêtres. Arden s'accroche à l'espoir que ses soeurs vivent encore et ne cesse de se dire qu'elle doit les retrouver. 

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :