Goupil ou face

Certains ont un chien, un chat ou un poisson rouge. Lou a une cyclothymie : un trouble de l’humeur de la famille des maladies bipolaires. Que faire quand on découvre un petit renard sauvage dans son cerveau ? Peut-on l’apprivoiser, le dompter ? Et comment être heureux quand on doit cohabiter avec une créature si imprévisible ?

Six of crows

Ketterdam – Quartier du Barrel : une ville grouillante de malfrats où tout s’achète si on y met le prix. Ce principe, personne ne l’a fait autant sien que Kaz Bekker, dit « les Mains Sales ». Quand le voleur se voit offrir une mission impossible mais qui le rendra riche, il réunit son équipe : un soldat assoiffé de vengeance, un tireur d’élite accro au jeu, un jeune fugueur des beaux quartiers, une espionne défiant les lois de la gravité, et une Grisha aux puissants pouvoirs magiques. Six dangereux hors-la-loi seuls capables de sauver le monde – s’ils ne s’entretuent pas avant…

La Voix du couteau

C'est l'année de ses treize ans et, dans un mois, Todd Hewitt va devenir un homme. Il est le dernier garçon de Prentissville. Cette ville de Nouveau Monde est uniquement peuplée d'hommes. Depuis longtemps, toutes les femmes et les enfants ont disparu. A Nouveau Monde, chacun peut entendre les pensées des autres, qui circulent en un brouhaha incessant, le Bruit. Nul ne peut échapper au Bruit, nulle part, jamais...

L’ #Endoprojet déménage !

L' #Endoprojet a été lancé le 29 mars 2017 sur ce blog et aussi sur les réseaux sociaux du blog Fée moi lire. Pourtant, si on veut que le projet vive par lui même, il nous fallait une plateforme pour le projet différente que celle du blog ! Ainsi, en accord avec les endogirls participant au projet, nous avons décidé de créer un site et des réseaux sociaux pour le projet.

NOLA #7 : le mémorial de l’Holocauste

Tous les jours, j'allais me balader pour découvrir les secrets de la Nouvelle Orléans. J'adorais me balader en ville. Je prenais n'importe quelle rue, dans n'importe quel sens et je me perdais. J'ai toujours cru que c'était comme ça qu'on découvrait les plus belles choses. Je suis donc allée là où le vent (et c’est dire s’il y en avait!) m’a poussée.

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :