The Art of being normal – Normal(e)

Titre Fr : Normal(e)

Titre GB : The Art of being normal

Auteur : Lisa Williamson

Maison d’édition Fr : Hachette

Maison d’édition GB : David Fickling Books

Note : 10/10

Résumé :

La voilà, l’occasion pour moi de tout déballer. Cinq petits mots : Je. Veux. Être. Une. Fille. Une phrase qui refuse de sortir. Qui me réduit au silence. Maman s’attend certainement à ce que je lui dise que je suis gay. Il y a sans doute des mois qu’elle se prépare à cette conversation. Sauf qu’elle et papa ont tout interprété de travers. Je ne suis pas gay. Je suis juste une fille coincée dans un corps de mec.

Critique :

Attention, je sais que David s’appelle en réalité Kate (si mes souvenirs sont bons). Je sais que David est une fille. Je sais qu’il faut dire « elle » qu’il faut dire « Kate ». Dans cette chronique, je serai probablement maladroite dans mes propos. Je dirai probablement « il » au lieu de « elle » parce que dans le livre, malheureusement, le pronom masculin est plus souvent utilisé. Ce n’est pas la peine de me laisser des commentaires haineux et chelous me disant que je ne respecte rien (oui, je vous vois venir). Commençons donc :

Je ne trouve pas le résumé français très révélateur. Oui, dans ce livre, on parle beaucoup de David qui est né dans le mauvais corps mais on parle aussi de Leo, un garçon mystérieux qui n’a qu’une seule envie pour son premier jour dans sa nouvelle école : être invisible. Dans le résumé français, on ne parle pas de l’étrange et surprenante amitié entre les deux personnages… Alors que c’est quand même le coeur de l’histoire. On a autant de parties sur David que sur Leo et je trouve ça important de le mentionner dans le résumé.

Concernant mon avis, cette chronique sera très courte puisque je ne veux absolument pas vous spoiler. J’AI ADORÉ CE LIVRE ! J’aime ce livre d’un amour infini. Il m’a fait sourire, pleurer, rire à gorge déployée. J’ai aimé l’ouverture d’esprit de certains personnages, j’ai détesté l’étroitesse d’esprit d’autres personnages. Je pense que mon avis peut être biaisé parce que je me suis beaucoup reconnue dans le personnage de David. Je suis passée par toutes les émotions. Vraiment. L’écriture est simple et percutante, elle est belle. Cette histoire, ce livre est à mettre dans les mains de tous. Surtout quand on voit la haine contre la communauté LGBTQ en ce moment dans le monde entier.

Ce livre c’est simplement une ode à la différence. On est tous différents. On cache tous quelque chose. On a tous un rêve, fou ou non. On a tous besoin de soutien, de notre famille, de nos amis. On est beau. Tous. Qui qu’on soit, qu’importe le sexe qu’on ait, qu’importe les gens que nous aimons. Ce livre est simplement une pure merveille. FONCEZ !

Temps de lecture :

6 heures. J’ai dû sauter un passage qui me ramenait à ma propre vie il y a quelques années. J’avais peur, j’étais stressée et je ne voulais pas y faire face. Du coup, j’ai sauté ce fameux passage et j’ai lu la fin tranquillement.

Support utilisé :

Livre acheté au Waterstones de Glasgow en mars 2017 !

image4

6 commentaires sur “The Art of being normal – Normal(e)

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :