Emma et Capucine

Titre : Emma et Capucine

Scénario : Jérôme Hamon

Dessins, couleurs : Lena Sayaphoum

Maison d’édition : Dargaud

Note :   08/10

emma-et-capucine-tome-1-un-reve-pour-trois.jpg

Résumé :

Emma et Capucine sont soeurs et partagent un rêve : entrer ensemble dans la prestigieuse école de danse de l’Opéra de Paris pour devenir danseuses étoiles. Capucine passe les premières auditions avec succès. Pas Emma… et le monde de la jeune fille s’écroule. Mais sa vocation n’est-elle pas ailleurs ?

Si son père l’encourage à chercher sa propre voie, sa mère n’envisage pas qu’elle puisse renoncer à la danse. Quant à Capucine, l’idée même d’évoluer sans sa soeur lui paraît un défi insurmontable. Néanmoins, Emma découvre de nouveaux horizons et de nouvelles sensations grâce au hip-hop…

Critique :

J’ai passé un beau moment avec cette bande dessinée. Un très beau moment même. Je n’ai pas beaucoup lu de bande dessinée ayant pour thème principal la danse, j’ai donc été surprise, étonnée et plus qu’intriguée. Si vous ne me connaissez pas encore, vous découvrirez au fil du temps que je suis une grande malade dès qu’on parle de danse. J’en ai fait pendant de nombreuses années et j’aime certains danseurs très fort. D’ailleurs, si tu ne connais pas, je te conseille de regarder les chorégraphies et vidéos de Tatiana et Grichka Seguin. Des années plus tard, je ne m’en suis toujours pas remise.

Bref, cet article n’est pas pour parler des Seguin mais pour parler de cette bande dessinée que j’ai trouvée magnifique, dure, forte et merveilleuse. Comme vous avez pu le lire dans le résumé, deux soeurs tentent le concours de l’Opéra de Paris et malheureusement, il n’y en a qu’une seule qui est admise. Je vais commencer (enfin) par vous parler de cette BD avec les points négatifs. En réalité, ce ne sont pas des thèmes négatifs à la BD mais à la vie en général. Il y a quelque chose qui m’a choquée : la compétition entre soeurs. C’est un sujet qui revient beaucoup dans la littérature et ça me gêne. On ne devrait pas mettre une fratrie en compétition, point, passons à autre chose. J’ai aussi un peu tiqué parce qu’au fil de l’histoire, il y avait des réactions des personnages qu’on aurait pu développer…mais c’est une BD, on ne peut pas faire tout tenir dans un nombre de pages limité, donc je n’en tiens pas rigueur.

Les points positifs maintenant ! Le gros, gros, gros, gros point positif est incontestablement les dessins (et aussi fortement les couleurs qui sont splendides) ! Pour vous faire une idée, je vous mets quelques planches.

Page 3Page 4

J’ai trouvé les dessins d’une douceur impossible à décrire. Et les couleurs ! Mon dieu, les couleurs sont tellement belles ! À chaque case, j’étais un peu en admiration totale pour le travail de la dessinatrice / coloriste ! Elle a réussi à amener la douceur, la force et le travail que demande la danse classique dans ses dessins, et c’est beau ! Mais tellement beau ! La grâce de la danse n’a qu’à bien se tenir avec ces dessins qui l’embellissent encore et encore !

Ensuite, j’ai adoré le personnage d’Emma, la soeur qui n’est pas admise à l’école de l’Opéra de Paris. J’ai aimé son histoire puisqu’on voit réellement ses émotions à travers les dessins mais aussi à travers les textes. Avec Emma, on passe par toutes les phases du deuil :

  • le déni, qui vient surtout de la mère qui croit encore et encore au rêve de sa fille de devenir une Étoile,
  • la colère, quand Emma apprend qu’elle n’est pas admise et qu’elle n’en peut plus de sa mère qui lui dit de s’accrocher,
  • la négociationquand Emma cherche des solutions, quand elle se demande si elle peut atteindre son rêve par d’autres moyens
  • la dépression, bon là, pas besoin d’explication, quand vous perdez votre rêve de vue, vous passez forcément par une étape pas cool où vous pleurez toutes les larmes de votre corps
  • l’acceptation, enfin, quand Emma finit par accepter la situation et prend les choses en main. Je ne dirai rien de plus pour ne pas gâcher votre lecture !

Il y a d’autres personnages, d’autres rebondissements que j’ai beaucoup aimé, je n’en parlerai pas pour ne pas tout vous spoiler. Mais foncez, juste foncez. J’ai passé un moment apaisant avec cette bande dessinée, plongée dans l’univers de la danse.

Il y a aussi une bonne morale que dégage cette bande dessinée : les rêves changent, évoluent et si on ne peut pas tous les réaliser, il faut savoir retomber sur ses petites jambes, se relever et tenter autre chose.

J’ai hâte de lire le tome 2 !

Temps de lecture :

1 heure

Support utilisé :

Lecture sur tablette numérique.

image4

9 commentaires sur “Emma et Capucine

Ajouter un commentaire

  1. Je ne connaissais pas ta passion pour la danse! Je suis super contente d’en apprendre un peu plus sur toi chaque jour/semaine/mois. Pour la BD elle va finir dans mes mains très vite puisque ma collègue l’a acheter pour la médiathèque.

    J'aime

  2. J’adore la danse, peut-tu me dire si cette bd parle beaucoup de danse, j’adorerai la prendre mais j’ai un autre livre en tête et le choix s’impose.
    Merci d’avance ♥

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :