19 – Bad Ass

Titre : Bad Ass

Dessins : Bessadi Bruno

Couleurs : Georges Gaétan

Scénario : Hanna Herik

Maison d’édition : éditions Delcourt

Note : 6/10

image

Résumé :

Assassin de l’un des chefs de la pègre locale et voleur d’une formidable somme en diamants, Dead End est désormais considéré comme l’ennemi public numéro 1 de Roman City… une ville protégée par l’implacable Black Snake. Vingt-cinq ans plus tôt, Dead End est encore le jeune et détesté Jack Parks, souffre-douleur de son lycée, jusqu’au moment où il décide de se venger de tous ceux qui l’ont malmené.

Critique :

Bad Ass fait partie de ces BD que j’hésite à chroniquer. Je n´adore pas mais je ne peux pas dire que je n’aime pas. J’ai lu le tome 1 l’année dernière. Je cherchais de nouveaux comic sur le site de la bédéthèque. J’ai eu le malheur de lire les premières pages de la BD et j’avais été complètement emballée par l’histoire, les graphismes, les couleurs. Malheureusement, quand j’ai eu la BD en main j’ai été déçue de voir que j’avais lu un peu moins de la moitié de l’histoire. L’intrigue avait deja été dévoilée, il n’y avait plus de suspense. J’ai donc fini le tome 1 tranquillement et j’ai décidé d’attendre avant de lire le tome 2.

image

J’ai acheté ledit tome 2 au salon du livre de Paris. J’ai été contente de constater qu’un nouveau personnage faisait son entrée : The voice.

image

The voice est une fille qui pourrait ressembler à toutes les autres filles. Elle est belle, blonde, intelligente… Et elle entend les pensées des gens. Elle peut également les manipuler avec sa force de persuasion. Et depuis qu’elle en est consciente, the voice en joue. Elle a tout pour elle, oui, mais elle est aussi manipulatrice, perverse et garce. Pourtant, j’ai adoré ce personnage.

J’ai adoré son côté sacarstique et ironique. The voice amène une petite touche d’humour et de violence. Je n’avais pas du tout lu d’extraits cette fois ci, pourtant, la BD était, à mon avis, trop courte. Il n’y en avait pas assez. Je voulais encore en lire apres la fin du tome 2.

image

Ce n’est pas une BD que je conseillerai de prime abord. Elle est courte, violente, sacarstique et parfois gore. Je la deconseille même aux personnes trop sensibles. Pourtant, il est parfois plaisant de retrouver des personnages qui n’aiment pas les gens, qui n’aiment pas les règles, qui n’aiment pas qu’on leur dise ce qu’ils doivent faire et qui n’en font qu’à leurs têtes. Ce sont des personnages différents de ce que je peux croiser dans mes lectures, et ça fait un bien fou !!

Temps de lecture : 

Moins d’une heure.

Support utilisé : 

BD achetée sur le stand Delcourt au salon du livre de Paris.

image

Un commentaire sur “19 – Bad Ass

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :