11 – les chiens

Titre : Les chiens

Auteur : Allan Stratton

Maison d’édition : Milan Jeunesse

Note : 7/10

11

Résumé : 

« Fuyant sans cesse son père violent, Cameron et sa mère s’installent dans une nouvelle maison. Le jeune garçon a un mauvais pressentiment. Il découvre qu’un massacre s’est déroulé 50 ans plus tôt dans la ferme. »

Critique : 

J’ai pris connaissance de cet ouvrage via Twitter. C’est le community manager de Milan Jeunesse qui m’a soufflé quelques titres de livres. Parmi tous ceux qu’il m’a cités, Les chiens d’Allan Stratton était le seul que je n’avais pas encore lu. J’ai jeté un coup d’œil au résumé et je me suis dit que l’histoire pourrait me plaire.

Cameron vit avec sa mère. Ils déménagent souvent et toujours pour la même raison : fuir le père violent de Cameron. Ils se retrouvent ainsi à déménager une nouvelle fois mais la nouvelle maison regorge de non-dits et de secrets plus au moins violents. Cameron fait la connaissance du fantôme du petit garçon qui vivait dans la maison avant lui. Après ce premier échange, Cameron est obnubilé par l’histoire de la ferme dans laquelle il vit. Il va se poser tout plein de questions : qu’est-il arrivé dans cette ferme ? Qu’est-il arrivé au petit garçon ? à ses parents ? Les chiens dont tout le monde parle ont-ils vraiment existé ? Il va mener l’enquête pour démêler le vrai du faux et, contre toute attente, il va se trouver des points communs avec le petit garçon.

Je n’ai pas lu cet ouvrage d’une traite. J’ai dû faire quelques pauses. Non pas parce que c’était long, mais parce que, par moment, c’était dérangeant. Il y a toute une atmosphère glauque autour de la ferme. On ne sait jamais si Cameron est fou ou s’il a vraiment été en contact avec des fantômes. En quelques sortes, cela m’a un rappelé les Chairs de poule que je lisais quand j’étais plus jeune. Autant vous dire que j’ai évité de lire cet ouvrage la nuit seule dans mon appartement…d’où les nombreuses pauses.

Je ne peux pas dire que j’ai totalement aimé ce livre ni que je l’ai détesté. En fait, les idées sont vraiment bonnes. L’histoire est plutôt convaincante. Et l’effet « horreur » est vraiment bien réussi ! Ce que je n’ai pas aimé concerne plutôt le dénouement. Il m’est difficile de vous en parler sans vous spoiler… On va dire que tout est trop facile. J’ai trouvé la fin un peu expédiée. On passe énormément de temps à chercher et assembler les pièces du puzzle pour que ça se termine en quelques pages seulement. Vous me direz, c’est comme ça dans tous les livres mais ça m’a un peu frustrée.

Dans tous les cas, si vous voulez vous faire peur, je vous le conseille !

Temps de lecture : 

J’ai dû mettre une semaine en comptant les nombreuses pauses. Il se lit quand même facilement.

Support de lecture : 

J’ai préféré prendre une version numérique.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :