8 – Revanche

Titre : Revanche

Auteur : Cat Clarke

Maison d’édition : Robert Laffont, collection R jeunes adultes

Note : 7/10

7

Résumé : 

« Kai et Jem sont inséparables. Jem aime secrètement son meilleur ami, qui serait l’homme idéal s’il ne préférait les garçons… À la fin d’une soirée d’ivresse chez des amis communs, Jem rentre seule chez elle, Kai demeurant étonnamment introuvable. C’est le lendemain que tout bascule : la jeune fille reçoit un email de la part de ce dernier, avec en pièce jointe une vidéo de lui en compagnie d’un garçon qu’il a trouvé postée sur Internet. Cette vidéo plus que compromettante est très vite partagée par tout le lycée et Kai reçoit une salve d’e-mails agressifs qu’il ne peut bientôt plus supporter. Lui qui n’avait pas encore fait son coming out finit par craquer et se suicide… À la suite à ce drame, Jem prend alors trois résolutions : découvrir la vérité, venger son ami et se suicider elle aussi. Alors qu’elle mène sa petite enquête, elle reçoit un jour une lettre anonyme contenant trois noms : ceux des responsables. Sans hésitation, Jem abandonne son look gothique et décide d’approcher ces garçons. Mais sont-ils réellement les coupables ? »

Critique :

 J’ai connu l’auteure, Cat Clarke, avec l’ouvrage Perdue et retrouvée. Le roman parlait de cette famille dont l’aînée avait été kidnappée puis retrouvée des années plus tard. J’avais trouvé les idées de l’auteure intéressantes….et pourtant, j’avais détesté la traduction. J’ai donc décidé de lire un autre de ses romans en espérant que la version française soit moins foireuse. Revanche est nettement mieux traduit ! Il est aussi beaucoup plus intéressant et beaucoup plus travaillé !

Jem, le personnage principal, est obnubilée par le suicide de son meilleur ami, Kai. Après sa mort, elle se laisse aller avant de prendre la décision, elle aussi, de se suicider. Pourtant, un jour, elle reçoit une note sur laquelle est écrit trois noms : ceux des coupables. Jem se trouve alors un nouvel objectif : les faire souffrir comme ils ont fait souffir Kai, puis se suicider une fois sa tâche accomplie. Ce que Jem appelle le Plan se met peu à peu en place. Au début, je trouvais ça un peu barré, mais, quand on est désespéré, et un peu psychopathe sur les bords, c’est plutôt plausible.

Au fil du roman, on voit l’évolution de la réflexion de Jem. On est témoin de toutes ces expériences pour faire du mal aux autres. Paradoxalement, la mort de son meilleur ami lui apporte en quelques sortes une adolescence plus « normale ». En effet, Jem change de couleur de cheveux, abandonne son look gothique et devient en surface plus sociable pour arriver à ses fins. Elle fait semblant de devenir amie avec la fille la plus populaire du lycée, elle participe à des fêtes, elle tombe amoureuse d’un garçon, couche avec lui pour la première fois, etc. Au fil de l’histoire, on la voit hésiter. Elle ne sait plus si ce qu’elle fait est uniquement pour le Plan ou si elle s’est perdue dans les faux-semblants en aimant réellement sa nouvelle vie.

Cat Clarke arrive à retranscrire toute la complexité de l’adolescence en général à travers les questionnements de Jem.

Bref, je vous invite à lire cet ouvrage pour ces raisons :

  • vous prenez un malin plaisir, presque pervers, quand le Plan se met en marche
  • vous espérez secrètement que ce ne sont pas eux les coupables
  • vous ne vous attendez pas DU TOUT  à la fin !

Temps de lecture : 

J’ai dû mettre quelques heures en tout pour lire ce livre. Je l’ai commencé à Montpellier. Puis, je l’ai lu dans le train jusqu’à Paris. Et une fois arrivée à Paris, j’ai dû mettre 2 heures de plus pour le finir.

Support utilisé : 

 Je l’ai lu sur tablette numérique.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :