5 – La 5e vague

Tome 1 : La 5e vague 

Tome 2 : La mer infinie 

Auteur : Rick Yancey

Maison d’édition : Robert Laffont

Note : 9/10

Résumé : 

 » Après la 1ère vague, seules restaient les ténèbres.
Après la 2ème vague, les chanceux ont pu s’enfuir.
Après la 3ème vague, les malchanceux ont survécu.
Après la 4ème vague, une seule règle s’applique : ne faire confiance à personne.

Désormais, à l’aube de la 5ème vague, et sur une portion dévastée et esseulée d’autoroute, Cassie tente de Leur échapper. D’échapper à ces êtres qui ressemblent aux humains et qui parcourent le pays, tuant chaque personne qui se met en travers de Leur route. Eux, qui ont dispersé les derniers survivants sur la planète Terre. »

Critique :

La première fois que j’ai entendu parler du roman de Rick Yancey, j’étais aux Etats-Unis, en stage. Je m’étais dit que je devais absolument lire ce livre. Alors, ni de une, ni de deux, j’étais en possession dudit livre. Je l’ai posé dans ma pile d’ouvrages en attente…et je l’ai oublié. Vraiment oublié. En rentrant en France, je l’ai rangé, pour ne le sortir qu’un an aprés. Et oui, j’ai ré-entendu parler de La 5e vague en septembre 2015 puisque l’adaptation cinématographique etait sur le point de sortir aux Etats-Unis. Je n’avais donc plus d’excuse pour le laisser ranger et je me suis donc décidée à le découvrir.

En lisant le résumé, je me suis quand même demandé dans quoi je m’embarquais. Un roman jeunesse où pratiquement tout le monde meurt, passe encore, aujourd’hui on est habitué ! Mais un roman sur « les autres », aka les extraterrestres, qui débarquent sur la Terre pour s’en emparer… À part les romans de science fiction pure, je n’en avais pas beaucoup lu. J’avais un peu peur de tomber sur un de ces livres où le lecteur est noyé sous une pluie d’informations décrites avec un vocabulaire spécifique. Je n’avais pas envie de décrypter phrase par phrase pour comprendre l’histoire. Et bien, rassurez vous, le livre de Rick Yancey n’est pas du tout comme ça ! Bien au contraire, il est très accessible.

L’histoire commence avec Cassie, une adolescente, qui nous raconte comment l’invasion a commencé. Le lecteur est tout de suite plongé dans son passé. Il revit avec elle le dernier jour de lycée avant que tout commence, il revit l’arrivée du satellite extraterrestre, puis le black-out électrique qui plonge tout le monde dans le noir. Les avions tombent, les télévisions, les radios, les congélateurs…plus rien ne fonctionne, c’est la vague numéro 1. S’ensuit la seconde vague qui prend la forme d’un tsunami. Puis, la troisième vague lance une épidémie mortelle. Enfin, la quatrième vague, est celle dans laquelle nous retrouvons Cassie. Le monde tel que nous le connaissions n’existe plus. Cassie ne plus peut faire confiance. Elle est seule. Elle doit survivre. Rick Yancey  a parfaitement su nous faire ressentir la détresse, la peur et la solitude de Cassie. On est tout de suite plongé avec elle dans ce monde apocalyptique. On est toujours en train de se demander : à sa place, qu’est ce que j’aurai fait ?

Le récit est coupé en plusieurs parties. Chaque partie donne le point de vue d’un des personnages principaux. Et chaque personnage détient des informations que les autres n’ont pas. Le lecteur sait tout. C’est un peu pervers parce que, quand les personnages prennent de mauvaises décisions, on a envie qu’ils soient au courant, on a envie de les protéger, de les sortir des différents pièges…mais on ne peut pas et on imagine très bien l’auteur en train de se marrer, d’avoir peur ou d’être inquiet pour ses personnages.  Toutefois, même si le lecteur a beaucoup d’informations, on arrive quand même à être surpris. Et c’est vachement fort ! On se dit qu’à la manière des films hollywoodiens, on arrive à deviner la suite, alors que PAS DU TOUT. En clair, j’ai beaucoup aimé.

Le film sort en salle le 27 janvier. Vous retrouverez la bande annonce : ici.

Temps de lecture : 

J’ai dû mettre 5 jours pour lire les deux premiers tomes. Le troisième tome sort en anglais en mai.

Support utilisé : 

Le tome 1 était sur tablette. Le tome 2 etait en version papier. Je l’ai acheté au salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil. La version numérique n’égale absolument pas la version papier. Il y a des efforts de mise en page niveau couleur et police qui ne sont pas réellement visibles sur la version numérique.

9 commentaires sur “5 – La 5e vague

Ajouter un commentaire

  1. Si le premier tome regorgeait d’originalité et d’action, le tome 2 de même, le tome 3 m’a refroidie. La fin me laisse un goût amer et c’est tellement dommage parce que cette série a tout pour plaire. Dans tous les cas, malgré cette régression il n’en demeure pas moins pour moi l’un des classique de l’univers de la dystopie 😀

    J'aime

    1. Oh mon dieu, cette chronique date tellement… je ne sais même plus ce que j’y ai dis ! HAHA, au final, je n’ai pas lu le tome 3… J’ai eu que des mauvais retours, donc je ne lui ai même pas donné une chance. Le tome 2 était assez décevant pour moi donc j’ai passé mon tour …

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :