3 – Boys don’t cry

Titre : Boys don’t cry

Auteur : Malorie Blackman

Maison d’édition : Milan, collection Macadam

Note : 10/10

image

Résumé :

Dante a 17 ans. Il ne pense qu’à deux choses : ses résultats d’examens et son entrée à la fac. Il rêve de cette nouvelle vie. Il a toujours travaillé pour y arriver. Il suffit d’une visite, d’un coup de sonnette, pour que sa vie bascule. À la porte, son ex-copine avec un bébé. Son bébé. La nouvelle a du mal à passer. Et pourtant, Dante va devoir prendre ses responsabilités. Être père à 17 ans n’était pas dans ses projets. Ce bébé va bouleverser ses plans…et ceux de sa famille.

Critique :

J’ai découvert Boys don’t cry en septembre 2015. J’avais lu la chronique de ce livre sur Lirado. Chronique, qui m’avait plutôt donné envie ! Je n’avais jamais lu un roman sur les parents-adolescents et j’avais un peu peur que ce soit cliché. Je vous avoue tout de suite : J’AI ADORÉ CE LIVRE!

Je l’ai adoré pour plusieurs raisons. Tout d’abord, Dante est décrit comme un adolescent mature, réfléchi, sans problème. Il a toujours travaillé pour avoir ce qu’il veut, il n’a couché avec qu’une seule fille, qu’une seule fois. Il n’a jamais pensé qu’il pouvait être père. J’ai trouvé cette histoire vraiment touchante. Elle démontre bien que les adolescents, même les plus matures, même ceux qui paraissent les plus informés, ne le sont pas forcément. Il est important de leur dire et de leur redire, qu’il suffit d’une fois, d’une seule, pour qu’une vie puisse basculer, pour que des responsabilités vous tombent sur le dos, comme ça, sans prévenir. Aprés cette découverte, Dante doit ré-organiser  sa vie autour d’un petit être qu’il ne connaît pas. Comment faire pour subvenir aux besoins d’un enfant à 17 ans? À travers son personnage principal, Malorie Blackman nous donne une belle leçon de courage et de vie.

Le personnage du père est aussi touchant. Il est un peu abrupte. Il est veuf et il essaye d’élever ses deux fils seul. L’arrivée d’Emma, la fille de Dante, le transformera peu à peu en un papi drôle, gaga et émouvant.

Ces deux personages m’ont tous les deux marquée de différentes manières. Pourtant, c’est le frère de Dante, Adam, qui m’a le plus émue. Adam a un rêve : devenir acteur. Adam a un secret qu’il ne cache pas spécialement : il est gay. Le roman est construit en deux parties qui s’entremêlent : la partie de Dante, où il doit apprendre à se débrouiller seul en tant que père et la partie d’Adam qui doit apprendre à vivre avec les préjugés que les autres ont sur les homosexuels. Et je dois avouer que cette seconde partie est très bien abordée. Qui n’a pas entendu quelqu’un dire à une personne homosexuelle que c’est une phase ? Que ça passera avec le temps ? Qui n’a pas connu cette personne qu’on a tous dans nos amis et qui, pourtant, est homophobe? Qui n’a pas entendu parler de violences homophobiques ? Malorie Blackman a su montrer l’envers du décors avec une violence tendre et à la fois crue. Elle a su donner des réponses claires sans jamais tomber dans des clichés. Je pense que c’est ce que j’aime le plus avec ce roman. Il n’est pas cliché. Il ne donne pas une mauvaise image des papas adolescents. Il ne donne pas une mauvaise image des gays. Il ne donne pas non plus une mauvaise image des personnes dîtes homophobes qui sont montrées comme des personnes qui ne comprennent pas forcément, qui ont peur de l’inconnu, qui ont peur de montrer qui ils sont, qui ont peur de paraître faibles en acceptant certaines choses.

j’ai adoré ce livre, et je vous conseille vraiment sa lecture.

Temps de lecture :

le livre n’est vraiment pas épais et l’histoire est captivante. J’ai mis 1h30 à le lire.

Support utilisé : 

livre acheté à Agora, La Roche-sur-Yon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :